DENIS (M.)


DENIS (M.)
DENIS (M.)

DENIS MAURICE (1870-1943)

Peintre français. La promotion de la «peinture pure», qui est la revendication dominante dans l’avant-garde artistique de la fin du XIXe siècle, la volonté de méthode, l’ambition de synthèse et de «style» qui caractérise en particulier les entreprises de Seurat et de Gauguin trouvèrent leur expression la plus claire dans les écrits de Maurice Denis, peintre de second ordre, doué d’un esprit spéculatif, possédant une vaste culture et ayant le don de l’organisation. Il eut la bonne fortune d’appartenir au groupe des nabis, dont il écrivit quelques-uns des textes doctrinaux, et l’on s’accorde généralement à faire l’éloge de ces derniers au détriment de son œuvre de peintre. En fait, sa pensée esthétique est peut-être moins lucide qu’étroite. Par exemple, sa fameuse définition du tableau: «Se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées» (1890), privilégie à l’excès la notion d’ordre aux dépens des valeurs expressives et le signifié aux dépens du signifiant.

Dans sa peinture même, Denis s’ingénie à retrouver l’innocence des «primitifs» ou le style calme et grandiose des ingristes et de Puvis de Chavannes, mais en général ce sont le pédantisme, l’affectation, la monotonie qui l’emportent, avec toutefois, dans les meilleurs moments, une qualité décorative directement empruntée au style fin de siècle. Cette audace soigneusement tempérée, qui réduisait les grands postulats de l’art moderne à des formules rassurantes et faciles à assimiler, ne craignit pas de s’intituler classicisme. Elle fit école, en particulier dans le domaine de l’art religieux, auquel Maurice Denis consacra une grande partie de son activité. Il est ainsi l’un des responsables principaux de l’abondante production académique qu’on a appelée «renaissance de l’art sacré».

Les principaux écrits de Maurice Denis sont: Théories (1890-1910): du symbolisme et de Gauguin vers un nouvel ordre classique (1912); Histoire de l’art religieux (1939); Journal (1884-1943) . Sous le titre Le Ciel et l’Arcadie , Jean-Paul Bouillon a réuni des textes théoriques et des extraits du Journal de Maurice Denis (Hermann, Paris, 1993). Citons, parmi les peintures de l’époque nabi: Procession sous les arbres (1892, coll. A. G. Altschul, New York), Les Muses (1893, musée d’Orsay, Paris); en 1900, le célèbre Hommage à Cézanne (musée d’Orsay) qui regroupe, autour d’une nature morte de Cézanne, les membres du groupe des nabis avec Ambroise Vollard et Odilon Redon; en 1903, les décorations de l’église du Vésinet; puis de nombreux ensembles décoratifs comme L’Éternel Été (1906, Wiesbaden) et L’Éternel Printemps (1908, Bellevue), Histoire de la musique (1912, Théâtre des Champs-Élysées), Histoire de l’art français (1925, coupole du Petit Palais).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Denis — ist eine Variante des Vor und Familiennamens Dennis. Denis ist der Familienname folgender Personen: Claire Denis (* 1948), französische Regisseurin Ernest Denis (1849–1921), französischer Slawist und Historiker Germán Denis (* 1981),… …   Deutsch Wikipedia

  • Denis — Saltar a navegación, búsqueda Denis hace referencia a: Abreviatura científica del botánico Marcel Denis 1897 1929 Denis Diderot, escritor francés, uno de los autores de L Encyclopédie Denis Menchov, ciclista ruso Denis Papin, físico e inventor… …   Wikipedia Español

  • Denis — Denis, Maurice * * * (as used in expressions) Burkitt, Denis P(arsons) Diderot, Denis Fustel de Coulanges, Numa Denis Saint Denis St. Denis, Ruth …   Enciclopedia Universal

  • Denis — (Айя Напа,Кипр) Категория отеля: Адрес: 1 Katergou, Seaview 2, Ayia Thekla, 5391 Айя Напа, Ки …   Каталог отелей

  • Denis — Denis,   1) [də ni], Ernest, französischer Slawist und Historiker, * Nîmes 3. 1. 1849, ✝ Paris 4. 1. 1921; war 1886 95 Professor in Bordeaux, danach an der Sorbonne; setzte sich für die nationaltschechischen Bestrebungen ein und arbeitete… …   Universal-Lexikon

  • Denis — Dȇnis <G a> DEFINICIJA ONOMASTIKA m. os. ime; nosila ga je nekolicina ranokršćanskih svetaca; ime se uglavnom širi kultom Sv. Denisa iz 3. st. koji je pokrstio Gale i postao svecem zaštitnikom Pariza pr.: Dȇnis (Nova Gradiška), Dénisov… …   Hrvatski jezični portal

  • Denis — Denis, 1) Johann Michael Cosmus, geb. 1729 zu Schärding in Baiern; wurde Jesuit, war erst Lehrer an mehreren gelehrten Schulen, wurde 1750 Pfarrer in Presburg, 1759 Lehrer am Theresianum, unter Joseph II. 1784 Bibliothekar u. st. 1800. Mit… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Denis — ou Denys (saint) évangélisateur des Gaules, premier évêque de Paris (v. 250). Il fut martyrisé. Denis (XIXe s.) chef d un clan mpongwé établi sur la rive S. de la baie du Gabon. Il signa en 1839 un traité d amitié avec la France …   Encyclopédie Universelle

  • Denis — Nom de baptême popularisé par l évêque et martyr de Paris, qui, décapité, porta lui même sa tête jusqu au lieu où serait ensuite bâtie la cathédrale Saint Denis. Vient du latin Dionysius, lui même issu du grec Dionysos, le dieu correspondant au… …   Noms de famille

  • denis — dẽnis dkt. Viršuti̇̀nis, apati̇̀nis dẽnis …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas